Voisins

Ndima-Kali a partagé son expérience avec les deux parcs voisins Nouabale-Ndoki au Congo et Lobéké au Cameroun intégrés au site considéré comme patrimoine mondial par l‘UNESCO, le Tri-National de la Sangha (TNS).

Ainsi, Ndima-Kali a mené un atelier en collaboration avec les jeunes et doyens autochtones de Nouabalé-Ndoki à Bomassa en février 2017. Pendant une semaine, les deux groupes ont partagé sur leurs savoirs et leurs coutumes. Par la suite, deux jeunes de Bomassa ont visité Dzanga-Sangha en Avril 2017 pour mieux connaître les activités proposées par Ndima-Kali auprès des enfants des villages et s’en inspirer en vue d’une initiative similaire au Congo.

En Septembre 2017, Ndima-Kali était l’amphitryon de la „Première Rencontre des Peuples Autochtones“ du TNS. Ils ont invité les jeunes autochtones de Nouabalé-Ndoki et Lobéké à Bayanga afin d’échanger sur l’histoire et les traditions communes de ces groupes. Les participants ont aussi discuté sur la manière dont ces communautés pourraient faire face aux enjeux dans les domaines de la santé, de l’éducation, et du social.


Ndima-Kali reçoit souvent des délégations étrangères et afin de leur présenter ses différentes actions. Ici, une rencontre avec une délégation de l’Union Européenne, des autorités des parcs et de WWF.

Neueste Beiträge