Ndima-Kali

Ndima-Kali est un groupe des jeunes composé par des garçons et filles autochtones BaAka et Sangha-Sangha des Aires Protégées de Dzanga-Sangha (APDS) se trouvant au sud-ouest de la République Centrafricaine. Ce nom reflète les deux cultures: Ndima signifiant la forêt en langue BaAka, Kali signifiant la rivière en langue Sangha-Sangha.

Depuis 2012, les jeunes de Ndima-Kali, provenant des dix villages de la Réserve, ont participé à une série d’ateliers, d’excursions et de divers travaux de terrain divers qui leur ont permis d’explorer et documenter leur patrimoine immatériel actuellement menacé. Lors de ces ateliers, ils ont aussi eu l’occasion d’apprendre sur la législation nationale et internationale concernant les droits civils et culturels des peuples autochtones. Cette expérience a renforcé l’auto-estime culturelle et l’engagement des jeunes, et leur a fourni la confiance nécessaire pour le développement des initiatives autogérées de promotion de leur culture.

Lors d’activités dans leurs communautés, ils ont démontré une volonté, des capacités et une passion pour protéger leur forêt et pour promouvoir les traditions de leurs ancêtres. Avec le soutien de leurs doyens, ils ont mené plusieurs initiatives telles que l’apprentissage de techniques traditionnelles de chasse et de pêche; de fabrication d’instruments musicaux; de construction de „hangars“ et des maisons pour les plus vieux ainsi que la mise en place de clubs pour enfants dans chaque village; la présentation des pièces de théâtre et le montage d’un film sur la discrimination, et enfin une documentation sur les plantes médicinales.

Vous pouvez trouver plus d’informations sur nos activités sur ce site web.

Notre présentation institutionnelle se trouve ici: Présentation Institutionnelle de Ndima Kali

Notre rapport annuel 2018 se trouve ici: Rapport Annuel Ndima-Kali 2018

Neueste Beiträge